FR

L’endométriose : une maladie gynécologique fréquente

Douleurs parfois difficilement supportables pendant les règles, troubles gastro-intestinaux, et peut-être même difficultés à concevoir un enfant : les troubles liés à l’endométriose sont nombreux et ils peuvent considérablement impacter la vie des femmes concernées. Actuellement, il n’existe pas encore de traitements définitifs de l’endométriose, mais différentes options existent pour atténuer les symptômes et améliorer la qualité de vie. Le microbiome joue notamment un rôle non négligeable à cet égard. 

L’endométriose : qu’est-ce que c’est ?

On en parle de plus en plus mais cette maladie a été longtemps ignorée, pourtant l’endométriose est l’une des maladies gynécologiques les plus fréquentes, puisqu’environ 10 % des femmes menstruées en sont atteintes. L’endométriose se caractérise par l’apparition de tissus semblables à la muqueuse utérine (ce qu’on appelle l’endomètre, les cellules qui tapissent l’intérieur de l’utérus) à des endroits situés en dehors de l’utérus. C’est-à-dire que ces cellules, au lieu de disparaître pendant les règles, vont se loger dans d’autres organes comme les ovaires, le vagin, le rectum ou la partie inférieure du bassin. Dans de rares cas, elles peuvent même migrer vers des organes plus éloignés. Tout comme la muqueuse utérine, ces lésions d’endométriose vont répondre au cycle menstruel et ces cellules vont croître et saigner déclenchant des réactions inflammatoires locales. Certaines femmes souffrent alors de fortes douleurs, en particulier pendant les règles. L’endométriose est une maladie qui réagit aux hormones, notamment les œstrogènes, une des hormones sexuelles féminines.

En raison de la diversité des localisations et des degrés de gravité, les symptômes sont multiples. De fortes douleurs pendant les règles sont le symptôme le plus fréquent. Certaines femmes souffrent également de douleurs abdominales et ressentent des douleurs pendant les rapports sexuels, lors de la miction ou de la défécation. Les troubles gastro-intestinaux tels que la diarrhée, la constipation ou les ballonnements surviennent régulièrement. Une autre sensation souvent désagréable pour les femmes atteintes d’endométriose est l’endo-belly, un terme qui désigne le gonflement du ventre qui est inconfortable et parfois douloureux. En effet, le bas du ventre peut gonfler pendant quelques heures, mais aussi pendant des jours voire des semaines et s’accompagner de douleurs ou de tensions au niveau du ventre ou du dos. Par ailleurs, de nombreuses femmes atteintes d’endométriose ont des difficultés à tomber enceintes, ce qui peut être une source de souffrance supplémentaire.

Certaines femmes ne ressentent aucuns symptômes et elles découvrent qu´elles ont de l’endométriose à la suite d’une consultation pour des troubles de la fertilité par exemple.

Les causes de cette maladie seraient multifactorielles puisque des facteurs hormonaux, génétiques et environnementaux (notamment les perturbateurs endocriniens) seraient impliqués.

endométriose traitement et microbiome

Quels sont les traitements en cas d’endométriose ?

Il n’existe pas encore de traitement pour guérir de l’endométriose. Néanmoins, des solutions thérapeuthiques permettent de soulager les douleurs et de retarder la progression de la maladie. Le dispositif proposé par un médecin dépend de la sévérité des douleurs et de la localisation des lésions. Premièrement, un traitement hormonal peut être proposé car cette maladie est hormono-dépendante. Cette solution vise à réduire ou à bloquer la production d’œstrogènes afin de stopper la croissance des lésions d’endométriose. Une pilule à cet effet ou un stérilet hormonal peuvent être alors prescrits et empêcher la venue des règles. Deuxièmement, des antalgiques ayant un effet anti-inflammatoire permettent également de soulager les douleurs. La prise de ces médicaments doit cependant toujours être discutée avec votre médecin traitant ou gynécologue. Enfin, dans certains cas, une intervention chirurgicale est proposée pour éliminer les lésions, par exemple si l’endométriose est sévère ou si une femme présente des troubles de la fertilité provoqués par cette maladie et qu’elle souhaite avoir un enfant.

Dans le cas d’une chirurgie, plusieurs gestes opératoires sont possibles et ils dépendent de la taille des lésions, de l’intensité de la douleur, de l’âge de la patiente et de la sévérité ainsi que de la localisation des lésions d’endométriose. Après une chirurgie qui a permis d’éliminer les lésions, les chances de succès sont meilleures, cependant, cette intervention ne conduit pas nécessairement à une amélioration définitive car de nouvelles lésions d’endométriose peuvent se former.

Endometriose und Mikrobiom

 

« L’endométriose est ma plus grande faiblesse, mais elle est devenue aussi ma plus grande force. Cette maladie m’a montré ce qui est important dans la vie et qu’il est malheureusement possible de se réveiller avec de fortes douleurs chaque jour. Pendant de nombreuses années, j’ai dû faire face à des problèmes digestifs inconfortables et je souffrais de diarrhée au quotidien. »

 

Grâce à la prise de probiotiques de qualité, les symptômes se sont progressivement améliorés. D’un autre côté, le diagnostic m’a aussi rendu plus forte, car il m’a appris à me battre. Me battre pour mon bien-être et pour celui de toutes les autres femmes qui doivent vivre avec cette maladie. Anne-Catrin Roth, déléguée pharmaceutique à l’Institut AllergoSan.

De plus, différents remèdes ou moyens existent pour soutenir les traitements médicaux classiques. Des exercices de relaxation, une activité physique, l’osthépatie, le yoga, l’utilisation d’une bouillotte peuvent soulager les douleurs. L’alimentation joue également un rôle important en cas d’endométriose, puisque de nombreuses femmes souffrent de troubles gastro-intestinaux pouvant perturber fortement leur vie quotidienne. Des aliments riches en antioxydants et anti-inflammatoires peuvent contribuer à réduire à la fois les troubles intestinaux et l’intensité des douleurs.

Quel rôle joue le microbiome en cas d’endométriose ?

Des études récentes montrent que les microbiotes vaginal et intestinal peuvent être altérés chez les patientes atteintes d’endométriose. Le microbiome est important à plusieurs niveaux. D’une part, une flore vaginale perturbée peut entraîner des infections et des inflammations. D’autre part, les bactéries intestinales jouent un rôle important dans les maladies inflammatoires et le microbiote intestinal régule également la disponibilité des œstrogènes. Ce point est à souligner étant donné que l’endométriose est une maladie inflammatoire chronique qui dépend des œstrogènes. C’est pour cela qu’une dysbiose intestinale, c’est-à-dire une altération de la flore intestinale, pourrait jouer un rôle notable dans son apparition et sa progression.

Comment renforcer le microbiome ? 

En cas d´endométriose, il est important de veiller à la santé du microbiote intestinal. Une alimentation saine et équilibrée permet de favoriser la croissance de bonnes bactéries intestinales. En outre, des expériences menées avec des probiotiques multi-espèces spécialement développés ont présenté des résultats positifs. Des combinaisons sélectionnées de souches bactériennes anti-inflammatoires peuvent renforcer la barrière intestinale et ainsi lutter contre les processus inflammatoires. De la même façon, renforcer le microbiote vaginal avec des probiotiques multi-espèces sélectionnés comporte de nombreux bienfaits, car une flore intime dominée par des lactobacilles peut protéger contre les infections et les réactions inflammatoires.

Sommaire

OMNi-BiOTiC®
Probiotiques - Pour le bien-être intestinal
OMNi-BiOTiC® VOYAGE
OMNi-BiOTiC® VOYAGE
dès 43.00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® STRESS Repair
OMNi-BiOTiC® STRESS Repair
dès 43.00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® POWER
OMNi-BiOTiC® POWER
dès 43.00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® PANDA
OMNi-BiOTiC® PANDA
dès 39.95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® METAtox
OMNi-BiOTiC® METAtox
dès 43.00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® metabolic
OMNi-BiOTiC® metabolic
dès 43.00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® HETOX
OMNi-BiOTiC® HETOX
dès 79.95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® FLORA plus+
OMNi-BiOTiC® FLORA plus+
dès 19.95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® COLONIZE
OMNi-BiOTiC® COLONIZE
dès 43.00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® CAT & DOG
OMNi-BiOTiC® CAT & DOG
dès 31.50€
découvrir
OMNi-BiOTiC® Actif
OMNi-BiOTiC® Actif
dès 43.00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® 6
OMNi-BiOTiC® 6
dès 43.00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® 10 AAD
OMNi-BiOTiC® 10 AAD
dès 16.95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® Pro-Vi 5
OMNi-BiOTiC® Pro-Vi 5
dès 19.95€
découvrir