FR

Nausées et vomissements chez les enfants

Votre enfant n’a pas la forme, il a des nausées, se sent fatigué et manque d’appétit. Il mange un peu car vous lui avez préparé un petit encas pour qu’il reprenne des forces mais il vomit déjà ce que vous lui avez donné. Ce scénario est bien connu des parents car les nausées et les vomissements sont fréquents pendant l’enfance.

Vous vous sentez impuissants face à cette situation et vous vous demandez ce qui a pu déclencher ces symptômes : la propagation du virus de la gastro-entérite ? Un autre enfant malade à l’école ? De mauvaises bactéries dans la nourriture (on pense naturellement aux salmonelles) ? Une chute ? Dans tous les cas, la bassine restera à côté du lit ou du canapé pour les prochaines heures.

La gastro-entérite : un virus hivernal

Un point de repère important qui peut vous aider à trouver la cause des nausées et des vomissements sont les autres symptômes qui les accompagnent. Dans le cas de la gastro-entérite qui est provoquée soit par des virus soit par des bactéries, votre enfant aura généralement de la fièvre et la diarrhée. Chez les enfants, le rotavirus est souvent à l’origine de la gastro et ce virus est très présent pendant la saison hivernale. Soulignons ici que les antibiotiques sont inefficaces contre les virus qui causent la gastro.

Les agents pathogènes qui ont pénétré le corps via la bouche sont très contagieux, c’est pourquoi il est important de toujours bien se laver les mains pour ne pas tomber malade à son tour ! Les symptômes de la gastro-entérite durent habituellement entre une journée et trois jours. Veillez à ce que votre enfant s’hydrate car, en cas de vomissements et de diarrhée, la déshydratation peut survenir rapidement, sutout chez les plus petits. 

Mon enfant vomit : que faire ?

L’intoxication alimentaire : un problème qui fait parfois l’actualité

Malheureusement, des événements liés à de la nourriture contaminée ont fait les gros titres ces dernières années. L’intoxication alimentaire se manifeste par des vomissements, des crampes abdominales et une diarrhée car le corps réagit vivement afin de se débarrasser le plus rapidement possible des bactéries en cause et de leurs toxines. Ces symptômes apparaissent à la suite de la consommation d’aliments ou d’eau contaminés par une bactérie telle que la salmonelle, Listeria ou E. coli. Selon l’agent déclencheur, une intoxication alimentaire peut également être contagieuse, cependant ces cas sont plutôt rares. 

Si plusieurs enfants ou membres de la famille présentent les mêmes symptômes après avoir partagé un repas, vous pouvez privilégier cette piste. Une intoxication alimentaire peut également entraîner des complications comme la déshydratation, restez donc vigilants avec les jeunes enfants. 

D’autres affections à l’origine de vomissements

En plus des vomissements, votre enfant ressent des douleurs intenses et constantes à partir du nombril et jusqu’au bas-ventre, il s’agit alors peut-être d’une crise d’appendicite ou d’une occlusion intestinale. Dans ce dernier cas, les selles sont partiellement ou totalement bloquées (constipation) car l’intestin ne parvient plus à accomplir ses fonctions. 

En outre, une commotion cérébrale peut également provoquer des vomissements. Votre enfant est alors tombé ou il a reçu un coup sur la tête. Consultez immédiatement un médecin dans ce cas. 

Le reflux gastro-œsophagien est fréquent chez les nouveau-nés. Ces régurgitations sont un phénomène fréquent ne comportant pas de gravité. Chez les nourrissons, la sortie de l’estomac (la jonction entre l’estomac et l’intestin grêle) peut être rétrécie : cela peut alors conduire à des vomissements abondants après avoir mangé (la sténose du pylore)

Que faire en cas de vomissements ?

Si votre enfant présente d’autres symptômes comme la fièvre, la diarrhée ou des douleurs abdominales, il doit consulter un médecin. Vous devez également prendre rendez-vous chez un pédiatre ou un médecin lorsque les vomissements surviennent après une chute ou un accident, si votre enfant est apathique ou s’il refuse de boire. En cas de persistance des symptômes, votre enfant vomit toujours 6 heures après les premiers vomissements, consultez un médecin. 

Il existe par ailleurs des raisons tout à fait inoffensives à l’origine de vomissements ou de nausées chez les enfants, par exemple : une boisson trop froide, la consommation excessive et pêle-mêle d’aliments différents, le mal des transports lié à un trajet en voiture ou en bus et même parfois l’excitation. 

La déshydratation et la flore intestinale

Les signes de la déshydratation

Les vomissements et la diarrhée entraînent une perte d’eau et de minéraux essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. Si ces symptômes concernent un nourrisson ou un jeune enfant, les parents doivent rester alerte car leur corps n’est pas encore capable de gérer une telle situation et une déshydratation peut survenir et engendrer de graves conséquences. 

Quels sont les signes de la déshydratation ? La bouche, les lèvres et la langue de votre enfant sont sèches, sa peau est pâle, il respire profondément par la bouche, la fréquence de ses urines a diminué, il somnole ou a des troubles de la conscience. Contactez alors immédiatement un médecin. 

Si votre enfant vomit, il ne devrait pas boire précipitamment une grande quantité de boisson car les vomissements peuvent s’aggraver. Dans un premier temps, il est conseillé de lui donner de petites quantités d’une solution de réhydratation orale (SRO) par petites gorgées ou cuillères. Au bout de quatre heures, la quantité de liquide peut être progressivement augmentée. Si vous allaitez votre bébé, vous pouvez continuer à le faire en réduisant le temps de la tétée mais en allaitant plus fréquemment. L’enfant ne devrait pas consommer d’aliments solides tant que les vomissements persistent. 

Flore intestinale et probiotiques pour les enfants

Pour favoriser l’équilibre du microbiote intestinal qui a été altéré après une gastro-entérite ou une intoxication alimentaire, des probiotiques adaptés aux enfants peuvent être utilisés. De plus, des études ont montré qu’ils pouvaient également réduire la durée de la maladie. Une combinaison spécifique de souches bactériennes peut aider une flore intestinale endommagée. Le microbiome est important aussi chez les enfants car il contribue à leur bien-être et influence de nombreux mécanismes propres à l’organisme.

Sommaire

OMNi-BiOTiC®
Probiotiques - Pour le bien-être intestinal
OMNi-BiOTiC® 10 AAD
OMNi-BiOTiC® 10 AAD
dès 16,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® 6
OMNi-BiOTiC® 6
dès 44,50€
découvrir
OMNi-BiOTiC® Actif
OMNi-BiOTiC® Actif
dès 44,50€
découvrir
OMNi-BiOTiC® CAT & DOG
OMNi-BiOTiC® CAT & DOG
dès 32,50€
découvrir
OMNi-BiOTiC® COLONIZE
OMNi-BiOTiC® COLONIZE
dès 43,00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® FLORA plus+
OMNi-BiOTiC® FLORA plus+
dès 19,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® HETOX
OMNi-BiOTiC® HETOX
dès 82,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® metabolic
OMNi-BiOTiC® metabolic
dès 44,50€
découvrir
OMNi-BiOTiC® METAtox
OMNi-BiOTiC® METAtox
dès 44,50€
découvrir
OMNi-BiOTiC® PANDA
OMNi-BiOTiC® PANDA
dès 41,50€
découvrir
OMNi-BiOTiC® POWER
OMNi-BiOTiC® POWER
dès 44,50€
découvrir
OMNi-BiOTiC® Pro-Vi 5
OMNi-BiOTiC® Pro-Vi 5
dès 20,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® STRESS Repair
OMNi-BiOTiC® STRESS Repair
dès 10,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® VOYAGE
OMNi-BiOTiC® VOYAGE
dès 44,50€
découvrir