FR

Un probiotique pour accompagner les traitements antibiotiques

Les effets positifs d'un probiotique sur des patients en chirurgie qui sont sous traitement antibiotique ou traités par chimiothérapie.
Les effets positifs d'un probiotique pendant traitement antibiotique ou chimiothérapie

Les antibiotiques comptent parmi les découvertes médicales les plus importantes du XXe siècle. Leur utilisation est nécessaire pour traiter les maladies infectieuses d’origine bactérienne qui peuvent parfois être graves. Malgré leur importance et leur utilité, il n’est pas rare que des effets secondaires indésirables tels que la diarrhée apparaissent chez les patients sous traitement antibiotique ou traités par chimiothérapie. Qu’apporte la prise d’un probiotique lors d’une antibiothérapie ?   

Les antibiotiques permettent, soit de détruire les bactéries pathogènes, soit de limiter leur multiplication. Malheureusement, ils ne tuent pas seulement les mauvaises bactéries mais aussi celles qui peuplent nos intestins et qui sont utiles et bénéfiques à l’organisme. Cela a un impact sur la diversité de la flore intestinale et des germes potentiellement nocifs peuvent alors se multiplier plus facilement en raison de cet appauvrissement bactérien. Le déséquilibre du microbiote peut notamment conduire à l’altération de la muqueuse intestinale dont le rôle de barrière protectrice est important. Ces phénomènes favorisent l’apparition de troubles associés aux antibiotiques, comme la diarrhée.

La diarrhée associée aux antibiotiques : un effet secondaire fréquent

Jusqu’à 49% des patients sous traitement antibiotique souffrent d’une diarrhée associée aux antibiotiques (DAA) et jusqu’à 25% d’entre eux développent une forme grave, la diarrhée associée à Clostridium difficile (DACD).

Clostridium difficile est donc une bactérie qui provoque une diarrhée. Les patients des établissements de santé sont plus à même d’être touchés car ce germe y est particulièrement présent et ces personnes ont un risque plus élevé de contracter cette infection en raison de leur vulnérabilité. Lorsque ce germe se multiplie rapidement dans l’intestin et que sa présence se renforce, il peut provoquer des lésions au niveau de la muqueuse intestinale et une inflammation intestinale. Les souches de C. difficile produisent deux toxines différentes, toxine A (TcdA) et toxine B (TcdB), qui sont à l’origine de la réaction inflammatoire. Dés lors, la personne concernée va souffrir d’épisodes de diarrhée violents pouvant mener à des complications, telles que la déshydratation. Dans certains cas, une infection à Clostridium difficile peut être mortelle. La chimiothérapie, utilisée dans le traitement des cancers, peut également provoquer une diarrhée, ce qui entrave la bonne prise en charge des patients. 

L’utilisation d’un probiotique dont la combinaison de souches bactériennes a été spécialement élaborée pour répondre à ces besoins particuliers est possible en parallèle d’un traitement antibiotique ou d’une chimiothérapie. En agissant sur la composition de la flore intestinale, l’apport de bactéries probiotiques contribue à protéger la muqueuse intestinale. Un probiotique contenant une combinaison de 10 souches bactériennes a été développé pour cette application. En l’espace de 24 à 48 heures, il est capable d’inhiber la croissance de germes nocifs et la libération de toxines par Clostridium difficile. Ce probiotique joue un rôle important dans la prévention de la diarrhée associée aux antibiotiques (DAA) ou à C. difficile (DACD).

Succès prouvé d'un probiotique en cas de diarrhée associée aux antibiotiques

Dans le cadre d’une étude menée à l’hôpital de Leoben (en Autriche), les effets de ce probiotique multi-espèces ont été examinés. Les analyses ont notamment porté sur la consistance et la fréquence des selles de patients en chirurgie qui étaient sous traitement antibiotique ou en chimiothérapie.

54 patients en chirurgie au sein de cet hôpital, dont neuf patients atteints d’un cancer, ont pris 5 grammes de ce probiotique deux fois par jour, en parallèle de leur traitement. L’administration de bactéries probiotiques a permis de réduire significativement l’incidence de la diarrhée associée aux antibiotiques qui s’élève à 5,5 % dans ce cas, alors que l’incidence générale pour une médication comparable est de 25 %. De plus, chez plus de 50 % des patients souffrant de diarrhée, la nature des selles s’est améliorée pour atteindre une valeur inférieure à 6 sur l’échelle de Bristol, ce qui correspond à des selles normales. Soulignons aussi ici les effets positifs sur les patients qui sont traités par chimiothérapie. Grâce à l’utilisation du probiotique, il n’y a pas eu un seul cas de diarrhée (DAA ou DACD). Par ailleurs, le produit a été très bien été toléré par les sujets, car aucun effets indésirables n’a été constaté.

L’utilisation de probiotiques en complément d’une antibiothérapie ou d’une chimiothérapie peut favoriser le bon déroulement du traitement et contribuer à une meilleure qualité de vie, en particulier chez les personnes atteintes d’un cancer.

Probiotique pour prévenir la diarrhée associée aux antibiotiques et à Clostridium difficile

Probiotique : soutenir et accompagner une antibiothérapie

Comme mentionné ci-dessus, l’antibiothérapie peut avoir un impact sur la composition du microbiote intestinal et une dysbiose favorise le développement de germes pathogènes. Ce phénomène peut entraîner des complications, particulièrement quand il s’agit de Clostridium difficile.

La présente étude a clairement démontré l’influence positive d’un probiotique chez des patients en chirurgie, puisque son utilisation a permis de réduire l’apparition de la diarrhée associée aux antibiotiques. Le constat est similaire pour les patients traités par chimiothérapie. Des études ont déjà montré l’importance de la flore intestinale pour le bon déroulement des chimiothérapies. Les probiotiques contribuent à maintenir l’équilibre du microbiote et peuvent notamment agir sur la muqueuse intestinale qui souffre lors de tels traitements. À ce sujet, l’étude susmentionnée fournit des résultats positifs sur l’utilisation de probiotiques pertinents sur le plan médical comme thérapie de soutien et d’accompagnement, tant en complément d’un traitement antibiotique que d’une chimiothérapie.

docteur_hans_rabl
Univ.-Prof. Dr. Hans Rabl
Prof. univ. Dr. Hans Rabl est spécialiste en chirurgie générale et vasculaire ainsi que directeur du service de chirurgie de l'hôpital régional de Styrie (site de Leoben)

Sommaire

OMNi-BiOTiC®
Probiotiques - Pour le bien-être intestinal
OMNi-BiOTiC® 10 AAD
OMNi-BiOTiC® 10 AAD
dès 16,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® 6
OMNi-BiOTiC® 6
dès 43,00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® Actif
OMNi-BiOTiC® Actif
dès 43,00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® CAT & DOG
OMNi-BiOTiC® CAT & DOG
dès 31,50€
découvrir
OMNi-BiOTiC® COLONIZE
OMNi-BiOTiC® COLONIZE
dès 43,00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® FLORA plus+
OMNi-BiOTiC® FLORA plus+
dès 19,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® HETOX
OMNi-BiOTiC® HETOX
dès 79,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® metabolic
OMNi-BiOTiC® metabolic
dès 43,00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® METAtox
OMNi-BiOTiC® METAtox
dès 43,00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® PANDA
OMNi-BiOTiC® PANDA
dès 39,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® POWER
OMNi-BiOTiC® POWER
dès 43,00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® Pro-Vi 5
OMNi-BiOTiC® Pro-Vi 5
dès 19,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® STRESS Repair
OMNi-BiOTiC® STRESS Repair
dès 10,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® VOYAGE
OMNi-BiOTiC® VOYAGE
dès 43,00€
découvrir