FR

Rester en forme au printemps malgré une allergie au pollen et la fatigue

Le printemps s’installe et la nature se réveille ! Pendant que les arbres et les fleurs s’épanouissent, certaines personnes souffrent du pollen : le nez coule ou démange, les yeux sont rouges et gonflés, la fatigue se fait ressentir. Ce sont les signes d’une réaction allergique respiratoire. Ne pas profiter des beaux jours et éviter de faire de l’exercice ne sont pas des solutions idéales. Découvrez comment vous pouvez rester en forme et apprécier le printemps malgré une allergie au pollen. 

Les arbres à floraison précoce tels que le bouleau, le noisetier, le charme, le frêne ou le saule fleurissent au printemps et sont sources d’inconfort pour de nombreuses personnes allergiques. Celles-ci souffrent d’une variété de symptômes comme les éternuements, des picotements, des démangeaisons, le nez bouché et des écoulements ou un larmoiement. Certaines personnes peuvent également développer un asthme. Cependant, l’intensité et la gravité des symptômes varient d’une personne à l’autre et on note aussi une différence entre les sexes puisque plus d’un tiers des femmes souffrent d’allergies, contre seulement un quart des hommes. Les jeunes garçons sont généralement plus durement touchés par les réactions allergiques, tandis que les filles développent habituellement des symptômes plus tard.

Allergie au pollen : que faire ?

L'allergie au pollen : une affection saisonnière

L’allergie est un mécanisme et une maladie qui concerne l’ensemble du corps. Lorsque la saison des pollens débute, ses répercussions sur les personnes allergiques sont d’ores et déjà visibles sur un résultat d’hémogramme par exemple. En effet, le nombre de globules rouges diminue tandis que la quantité de globules blancs augmente. Le fait que le sang transporte moins d’oxygène explique également la baisse d’énergie et la fatigue que ressentent certains allergiques pendant la saison pollinique. De nombreuses personnes acceptent cet inconfort, mais avec le temps, il devient contre-productif d’ignorer le problème ou de se contenter de traiter les symptômes avec des médicaments contre l’allergie. Par ailleurs, le système immunitaire a tendance à s’emballer si on attend trop longtemps.

Quelles sont les parties de l’appareil respiratoire qui sont touchées ? L’allergie peut concerner les voies aériennes supérieures (nez, rhinopharynx et larynx) ou les voies aériennes inférieures (trachée, bronches et alvéoles pulmonaires). Dans le premier en cas, on parle de rhinite allergique, la plus connue étant le « rhume des foins ». Quant à l’asthme allergique, il affecte les bronches et peut provoquer des gênes respiratoires.

Comment soulager une allergie au pollen ?

Méthodes pour agir sur les symptômes

Une immunothérapie spécifique ou désensibilisation peut apporter un soulagement à long terme. On administre progressivement (cela dure plusieurs années) des extraits d’allergènes pour habituer lentement le corps à l’allergène. Deux méthodes sont jusqu’à présent utilisées : soit par injection sous-cutanée, soit sous la forme de comprimé ou de gouttes.

L’administration d’un probiotique, qui protège la muqueuse intestinale et renforce ainsi le système immunitaire intestinal, peut également être bénéfique. En effet, si la muqueuse intestinale est altérée, les allergènes peuvent franchir cette barrière naturelle. Or, une muqueuse intestinale saine repousse les corps étrangers grâce aux anticorps lgAs (les immunoglobulines A).

Conseil

Si la réaction allergique persiste ou s’aggrave, consultez rapidement votre médecin !

Profitez du printemps avec une allergie au pollen

Ne renoncez pas au sport !

Les symptômes d’une réaction allergique compliquent la vie quotidienne et ils gâchent certains plaisirs, notamment faire du sport en plein air par un temps printanier enfin agréable ! Pourtant, vous ne devez pas renoncer au sport car l’activité physique renforce les muscles respiratoires ainsi que la résistance physique et améliore la perception de soi. Si l’allergie est correctement maîtrisée par un traitement par exemple, presque tous les sports peuvent être pratiqués, à condition qu’ils soient adaptés à la situation pollinique et météorologique. Toutefois, en cas de forte concentration de pollen et de symptômes prononcés, il est préférable de renoncer aux activités en plein air.

Après une averse, la concentration de pollen est plus faible et se trouve au sol. Faites du sport plutôt tôt le matin ou en fin de journée, mais évitez de faire votre séance l’après-midi surtout s’il y a du vent !

Conseil

Vous pouvez vous informer du risque d’allergie dans votre région ou département sur https://www.pollens.fr/ (pour la France), https://airallergy.sciensano.be/fr (pour la Belgique) et https://www.pollenundallergie.ch/home (pour la Suisse).

Comment lutter contre la fatigue du printemps ?

Au printemps, la fatigue ou l’épuisement n’affectent pas seulement les personnes allergiques. Une déficience en vitamine D en est souvent la cause et provient généralement des longs mois d’hiver et du manque de lumière du soleil. La bonne nouvelle est qu’il possible de résoudre ce problème en prenant des compléments alimentaires contenant de la vitamine D3 (ou cholécalciférol). Pour que l’organisme puisse tirer les meilleurs avantages de la vitamine D, vous pouvez l’associer à du magnésium. Pour augmenter de manière naturelle la production de vitamine D, on peut également passer du temps au soleil, sans oublier de bouger pour stimuler le système cardiovasculaire. Certains aliments contiennent de la vitamine D3, en particulier les poissons tels que le hareng, le maquereau et le saumon. Vous pouvez donc les inclure à un régime alimentaire sain et équilibré.

Conseil 

Bougez et sortez ! Pratiquer une activité physique est importante pour réduire la fatigue. Profitez pleinement du printemps pour marcher, voir des amis, jardiner. Mangez équilibré et sain et buvez beaucoup d’eau !

Sommaire

OMNi-BiOTiC®
Probiotiques - Pour le bien-être intestinal
OMNi-BiOTiC® 10 AAD
OMNi-BiOTiC® 10 AAD
dès 17,50€
découvrir
OMNi-BiOTiC® 6
OMNi-BiOTiC® 6
dès 44,50€
découvrir
OMNi-BiOTiC® Actif
OMNi-BiOTiC® Actif
dès 44,50€
découvrir
OMNi-BiOTiC® CAT & DOG
OMNi-BiOTiC® CAT & DOG
dès 32,50€
découvrir
OMNi-BiOTiC® COLONIZE
OMNi-BiOTiC® COLONIZE
dès 43,00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® FLORA plus+
OMNi-BiOTiC® FLORA plus+
dès 20,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® HETOX
OMNi-BiOTiC® HETOX
dès 82,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® metabolic
OMNi-BiOTiC® metabolic
dès 44,50€
découvrir
OMNi-BiOTiC® METAtox
OMNi-BiOTiC® METAtox
dès 44,50€
découvrir
OMNi-BiOTiC® PANDA
OMNi-BiOTiC® PANDA
dès 41,50€
découvrir
OMNi-BiOTiC® POWER
OMNi-BiOTiC® POWER
dès 44,50€
découvrir
OMNi-BiOTiC® Pro-Vi 5
OMNi-BiOTiC® Pro-Vi 5
dès 20,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® STRESS Repair
OMNi-BiOTiC® STRESS Repair
dès 10,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® VOYAGE
OMNi-BiOTiC® VOYAGE
dès 44,50€
découvrir