07. Nov 2022

Barbara Seitler, M.Sc.

Probiotiques et antibiotiques : pourquoi les associer ?

Grâce à la découverte des antibiotiques attribuée au scientifique Alexander Fleming, de nombreuses maladies, auparavant incurables, peuvent être désormais soignées. Hélas, les antibiotiques sont, de nos jours, trop souvent prescrits et leur utilisation ne devrait pas être systématique car ils ont un réel impact sur notre microbiote intestinal ! Quels sont les effets des antibiotiques sur nos intestins ? Qu’apporte la prise de probiotiques lors d’un traitement antibiotique ?  

antibiotics side effects diarrhoea upset stomach

Les antibiotiques, une catégorie de médicaments bien connue, sont des substances chimiques, synthétiques ou naturelles qui agissent principalement sur les micro-organismes. Ces derniers sont généralement des bactéries qui peuvent être « bénignes » ou « malines » (bonnes ou mauvaises) dont certaines provoquent des maladies chez l’être humain. Dans ce cas, les antibiotiques peuvent aider le corps humain à combattre les germes pathogènes en les tuant ou en empêchant leur prolifération. Les antibiotiques sont inutiles contre les maladies d’origine virale. Bien que produit « miracle », de nombreuses études montrent que les antibiotiques peuvent également provoquer des effets secondaires indésirables tels que la diarrhée associée aux antibiotiques ou des allergies.

Les antibiotiques et l’intestin

Les antibiotiques perturbent, entre autres, la flore intestinale qui abrite de nombreuses “bonnes” bactéries. Une étude récente a démontré que le nombre de germes pathogènes augmentait dans l’intestin de volontaires sains à la suite de la prise d’antibiotiques pendant quatre jours. Pour les auteurs de cette étude, cela permet d’expliquer la raison pour laquelle les antibiotiques peuvent également provoquer une infection à Clostridium difficile (C. difficile), une bactérie qui n’est pas totalement inoffensive car elle est à l’origine de diarrhée ou de troubles intestinaux.

Quelle est la durée des effets secondaires ?

La flore intestinale des volontaires de l’étude mentionnée ci-dessus s’était largement rétablie environ un mois et demi après la prise des antibiotiques, cependant neuf bactéries communes et importantes pour le fonctionnement normal de la flore intestinale manquaient encore six mois plus tard. De plus, les scientifiques ont constaté une augmentation de l’antibiorésistance des bactéries présentes, c’est-à-dire qu’elles sont capables d’affaiblir, voire d’annuler l’effet des antibiotiques.

Les allergies causées par les antibiotiques

Concernant les enfants et surtout les nourrissons, le recours à un traitement antibiotique doit être nécessaire pour être prescrit. Une étude récente montre que les jeunes enfants qui ont reçu un antibiotique ou un antiacide au cours des six premiers mois de leur vie ont environ deux fois plus de risques de développer des allergies que les enfants qui n’ont pris aucun de ces médicaments. Dans cette étude, environ 800 000 enfants ont été observés à partir du 35ème jour après la naissance jusqu’à l’école maternelle. Les scientifiques ont pu démontrer qu’il existe un lien évident entre l’utilisation d’antibiotiques ou d’antiacides et les allergies. Si un nouveau-né est malade, il convient au préalable de définir la cause de cette maladie. Si celle-ci est d’origine bactérienne, il est important de s’assurer que l’utilisation d’un antibiotique est réellement nécessaire.

antibiotics side effects upset stomach omnibiotic aad

La résistance aux antibiotiques ou l’antibiorésistante

L’utilisation généralisée des antibiotiques a rendu les bactéries insensibles à certains principes actifs ce qui rend le traitement des maladies infectieuses plus difficile. En effet, plus les bactéries développent de résistance, plus le traitement devient compliqué. Ce phénomène constitue un défi particulier notamment dans les hôpitaux. A ce titre, des scientifiques australiens mettent en garde contre le Staphylococcus epidermidis (ou staphylocoque blanc) car cette bactérie s’est avérée déjà résistante à deux principaux antibiotiques qui sont généralement utilisés ensemble. Cette bactérie n’est pas étrangère à l’être humain car elle se trouve sur la peau. Cependant, elle peut provoquer des infections graves, qui peuvent même être fatales, surtout chez les personnes âgées ou les patients auxquels on a implanté un corps étranger (prothèses, cathéters, etc.). Les scientifiques estiment que le germe se propage en raison de l’utilisation particulièrement fréquente d’antibiotiques dans les unités de soins intensifs. Par conséquent, la pratique consistant à utiliser plusieurs médicaments à la fois pour éviter la résistance ne semble pas fonctionner. Par ailleurs, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) met en garde contre la surconsommation d’antibiotiques.

Que faire si les antibiotiques sont nécessaires ?

Il existe évidemment des maladies contre lesquelles les antibiotiques sont nécessaires. Dans ce cas, il est essentiel de fournir à l’intestin suffisamment de bactéries bénéfiques, par exemple sous forme de symbiotiques. C’est important car les antibiotiques ne détruisent pas seulement les agents pathogènes mais aussi des souches entières de “bonnes bactéries”. Grâce à la prise de probiotiques, votre organisme est réapprovisionné en bactéries qui lui sont utiles. Ses bactéries sont naturellement présentes dans les intestins donc elles peuvent s’y installer et s’y multiplier. Les probiotiques colonisent les muqueuses de notre système digestif et en agissant sur la composition du microbiote intestinal, ils veillent à ce que celui-ci puisse jouer son rôle.

 
Pour rester informé.e !
Consultez notre blog OMNi-BiOTiC®

Lisez des articles sur l’intestin et ses habitants microscopiques et obtenez des conseils pour favoriser leur bien-être.