FR

Conseils pour rééquilibrer sa flore intime naturellement

La flore intime a un impact non négligeable sur la santé du corps des femmes car de nombreuses bactéries essentielles vivent dans le vagin et le protègent des germes étrangers et pathogènes. De nombreuses femmes ne savent pas ce dont leur vagin est capable et combien il est important d’en prendre soin. Finalement, c’est un sujet peu évoqué excepté dans la sphère médicale si une réelle confiance est établie entre la patiente et son médecin. Découvrez ici comment en prendre soin et des conseils pour restaurer naturellement sa flore vaginale

La flore intime : des bactéries lactiques protectrices

Le vagin est recouvert d’une épaisse couche de muqueuse qui le protège des germes étrangers et des champignons. Pour mener à bien ce rôle protecteur, le vagin a besoin de ses propres bactéries, plus précisément de lactobacilles (Lactobacillus), ce sont des bactéries lactiques qui composent essentiellement le microbiote vaginal. Ces bactéries créent un milieu acide dans le vagin puisque le pH vaginal normal est compris entre 3,8 et 4,4 permettant de le protéger des agents pathogènes car cette acidité leur est hostile.

Mais comment peut-on prendre soin de son vagin ? Que peut-on faire pour maintenir l’équilibre de la flore vaginale ? De nombreux facteurs influencent la santé vaginale et, pour vous, nous avons résumé les plus importants dans cet article.

Flore intime : conseils pour restaurer son microbiote vaginal

Conseils pour participer au bien-être intime

Renforcer votre système immunitaire

Un système immunitaire fort équivaut à une bonne santé vaginale car il favorise l’équilibre du microbiote vaginal. Il existe de nombreuses façons de soutenir et renforcer votre système immunitaire, qu’il s’agisse de faire de l’exercice physique en plein air, de manger équilibré et sainement ou de prendre des compléments alimentaires. Il suffit de trouver ce qui fonctionne le mieux pour vous.

Manger des aliments sains

Même si, à première vue, cela n’a pas trop de sens, notre alimentation impacte réellement notre santé vaginale et notre flore intime. Il existe des aliments qui peuvent réellement perturber l’équilibre du microbiote et permettre la colonisation de cette zone intime par de mauvaises bactéries. Les “bonnes” graisses contenues, par exemple, dans l’huile d’olive, l’avocat ou les noix ont un effet positif sur notre système de défense puisqu’elles soutiennent les processus métaboliques, le développement des parois cellulaires et la production d’hormones. Le sucre, en revanche, n’est pas très sain pour le microbiome. Il nourrit de mauvaises bactéries intestinales qui peuvent ensuite atteindre le vagin. Votre bouche peut également envoyer des signaux ! Si vous avez soif, vous pouvez supposer que votre vagin l’ait aussi. Pensez donc à boire suffisamment d’eau pour favoriser votre bien-être et l’équilibre de votre flore de Döderlein.

Eviter les hormones artificielles présentes dans certains aliments

De nombreux produits alimentaires que l’on trouve dans les grandes surfaces ont été traités, notamment par des pesticides. De ce fait, des aliments tels que la viande, les produits laitiers ou les légumes contiennent des xénœstrogènes, ce sont des hormones créées artificiellement et elles perturbent l’équilibre hormonal naturel. Essayez de consommer au maximum des aliments issus de l’agriculture biologique (et produits localement).

Avoir une bonne hygiène intime

L’hygiène est une des clés d’une flore intime en bonne santé. Comme chacun le sait, le manque d’hygiène peut être source de problèmes mais sachez aussi qu’une hygiène excessive est aussi à éviter car elle détruit le microbiote vaginal (et celui de la peau : le microbiote cutané). Nettoyez la vulve (petites et grandes lèvres) une fois par jour avec de l’eau tiède est amplement suffisant. Si vous souhaitez tout de même utiliser des produits, veillez à utiliser des produits spécifiques créés pour cette partie du corps. Ces produits doivent avoir un pH neutre et être exempt de parfum. De plus, il est conseillé d’utiliser une autre serviette de toilette pour la zone intime et d’éviter les adoucissants lors du lavage des sous-vêtements. Pour protéger votre flore, adoptez de bonnes pratiques d’hygiène intime.

Porter des vêtements qui respirent

Les vêtements trop serrés ou les sous-vêtements en matière synthétique ne sont pas sains pour la flore vaginale. Ils empêchent la peau et les muqueuses de respirer et l’humidité de s’échapper. Ils favorisent aussi la transpiration créant un milieu chaud et humide tout à fait favorable à la prolifération de bactéries et de germes pathogènes ce qui déclenche des infections vaginales. En outre, les vêtements trop serrés contrarient la circulation sanguine et favorisent les frottements et par conséquent, les irritations. La prochaine fois que vous faites du shopping, pensez à votre confort intime.

Veiller à l’équilibre des microbiotes intestinal et vaginal

De nombreuses lactobacilles composent la flore vaginale et produisent de l’acide lactique qui est essentiel au maintien d’un pH acide. Tout comme le vagin, les intestins possèdent également leur propre microbiote avec des bactéries spécifiques. Le point commun entre les deux et la présence de bactéries lactiques qui permettent de rendre ces environnements acides, condition préalable au bon fonctionnement du système de défense. Si votre flore vaginale est déséquilibrée, vous pouvez aussi soutenir votre microbiote intestinal.

Utiliser des probiotiques pour la flore intime

Tout comme les intestins, le vagin a également besoin de “bonnes” bactéries pour maintenir l’équilibre de la flore et conserver un pH stable. Il existe un lien avéré entre le microbiote des intestins et celui du vagin. En effet, les troubles intestinaux, tels que la diarrhée ou la constipation, peuvent nuire à la flore vaginale. Les probiotiques sont une solution intéressante et naturelle pour soutenir les flores intestinale et vaginale et éviter un déséquilibre. L’utilisation de probiotiques est aussi recommandée après un traitement antibiotique à la suite d’une infection. La prise de probiotiques contenant des bactéries essentielles et hautement actives aide à maintenir l’équilibre et la santé des microbiotes.

Retrouver l'équilibre de la flore vaginale / flore intime

Se préserver du stress chronique

Le stress est un autre facteur important qui influence la santé vaginale. Il peut entraîner un déséquilibre des flores intestinale et vaginale et, par conséquent, augmenter le risque d’infections. Eviter le stress chronique est important pour le corps mais également pour la santé mentale.

Se protéger lors de rapports sexuels

A l’image du vagin, le pénis est aussi pourvu en bactéries. Pendant les rapports sexuels, les bactéries présentes sur le pénis peuvent pénétrer dans le vagin et déclencher diverses maladies. Pour réduire ce risque au maximum, il est recommandé d’utiliser un préservatif si vous avez tendance à souffrir d’infections vaginales. Le passage de rapports anaux à des rapports vaginaux peut également augmenter le risque d’infections vaginales.

Le confort intime à portée de main

Si vous ressentez un inconfort intime, vous pouvez suivre ces conseils qui sont bons pour la santé de votre flore vaginale et qui contribuent à restaurer l’équilibre de ce microbiote intime de manière naturelle.

OMNi-BiOTiC® FLORA plus+ : enfin… une flore vaginale équilibrée !

La flore vaginale constitue un important bouclier protecteur contre les germes nocifs. Des millions de lactobacilles – également appelés bactéries lactiques – fabriquent de l’acide lactique dans le vagin et rendent le milieu ou pH acide, c’est pourquoi les bactéries pathogènes et les champignons ne peuvent pas se multiplier.

Toutefois, l’équilibre délicat de la flore vaginale peut rapidement devenir instable. Cela peut être dû au stress, à un système immunitaire affaibli, à des médicaments tels que les antibiotiques, à une hygiène intime inadaptée ou à des changements hormonaux (tels que ceux causés par les contraceptifs hormonaux, la grossesse ou la ménopause). En conséquence, la quantité de lactobacilles est réduite et ils ne peuvent plus remplir correctement leur fonction protectrice.

Lors du développement d’OMNi-BiOTiC® FLORA plus+, la sélection de souches bénéfiques et viables était essentielle ! Au cours d’un processus de sélection, 4 souches de lactobacilles ont été identifiées dont l’utilisation permet de contribuer à l’équilibre de la flore vaginale de manière prouvée et durable.

En savoir plus sur OMNi-BiOTiC® FLORA plus+

OMNi-BiOTiC PLORA PLus pour l'équilibre de la flore vaginale

Sommaire

OMNi-BiOTiC®
Probiotiques - Pour le bien-être intestinal
OMNi-BiOTiC® 10 AAD
OMNi-BiOTiC® 10 AAD
dès 16,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® 6
OMNi-BiOTiC® 6
dès 43,00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® Actif
OMNi-BiOTiC® Actif
dès 43,00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® CAT & DOG
OMNi-BiOTiC® CAT & DOG
dès 31,50€
découvrir
OMNi-BiOTiC® COLONIZE
OMNi-BiOTiC® COLONIZE
dès 43,00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® FLORA plus+
OMNi-BiOTiC® FLORA plus+
dès 19,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® HETOX
OMNi-BiOTiC® HETOX
dès 82,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® metabolic
OMNi-BiOTiC® metabolic
dès 43,00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® METAtox
OMNi-BiOTiC® METAtox
dès 43,00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® PANDA
OMNi-BiOTiC® PANDA
dès 39,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® POWER
OMNi-BiOTiC® POWER
dès 43,00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® Pro-Vi 5
OMNi-BiOTiC® Pro-Vi 5
dès 19,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® STRESS Repair
OMNi-BiOTiC® STRESS Repair
dès 10,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® VOYAGE
OMNi-BiOTiC® VOYAGE
dès 43,00€
découvrir