FR

Tourista : comment prévenir la diarrhée du voyageur ?

Lors d’un voyage à l’étranger, le changement de climat, le stress du voyage, des habitudes alimentaires inhabituelles peuvent être à l’origine d’une diarrhée plus connue sous le nom de tourista. De nombreux voyageurs sont touchés par ce trouble digestif qui peut laisser de mauvais souvenirs de vacances ! L’utilisation de probiotiques peut prévenir ce problème. 

Les germes peuvent être un réel fardeau pour le système digestif. Nos intestins réagissent à tous ces micro-organismes étrangers et nous souffrons alors de constipation, de ballonnements ou dans le pire d’une cas d’une diarrhée du voyageur. La diarrhée se manifeste par des selles liquides plus de trois fois par jour, elle peut s’accompagner de maux de ventre, de crampes abdominales ou de fièvre. Jusqu’à 70 % des personnes touchées par la tourista ont des selles douloureuses, 30 à 45 % souffrent de nausées ou de vomissements et 25 % ont de la fièvre. De nombreux voyageurs qui se sont parfois rendus à l’autre bout du monde restent bloqués aux toilettes et ne profitent pas de leurs vacances !

Tourista : quelles en sont les causes ?

Des souches bactériennes d’Escherichia coli qui sont pathogènes pour l’homme sont de loin la cause la plus fréquente de diarrhée chez les voyageurs. En effet, elles sont à l’origine d’environ 70 % des diarrhées qui surviennent au cours d’un voyage. ECET pour « Escherichia coli entérotoxinogène » est une bactérie qui cause une diarrhée aiguë car le corps se débarrasse des substances toxiques que ces micro-organismes produisent mettant à mal le bon fonctionnement de l’appareil digestif. Les souches ECET produisent une diarrhée inconfortable mais qui, généralement, a tendance à se résorber d’elle-même car l’organisme élimine les germes pathogènes et leurs toxines. 

Des problèmes bien plus graves peuvent être causés par des bactéries telles que Salmonella, Shigella, Listeria et divers types de Campylobacter. Ces bactéries ne sont peut-être qu’à l’origine que d’environ 20 % des cas de tourista, mais elles s’attaquent directement à la muqueuse intestinale et l’endommagent. Elles peuvent même parfois pénétrer dans la circulation sanguine et atteindre d’autres organes. Les cas de diarrhée du voyageur causés par des virus et des parasites sont beaucoup moins fréquents.

La diarrhée du voyageur : un souvenir de vacances tenace

Environ 10 % des personnes qui ont souffert d’une diarrhée pendant leurs vacances reviennent avec des troubles gastro-intestinaux persistants. Outre des épisodes diarrhéiques fréquents, d’autres troubles peuvent apparaître tels que le syndrome de l’intestin irritable post-infectieux ou les maladies inflammatoires chroniques de l’intestin, à savoir la maladie de Crohn ou la rectocolite hémorragique (colite ulcéreuse).

Jusqu’à présent, il n’existait pas de moyen de défense efficace contre les bactéries de type Salmonella et autres souches pathogènes. Les antibiotiques sont souvent utilisés pour traiter la diarrhée du voyageur, mais cela comporte plusieurs risques. D’une part, si le germe pathogène n’est pas clairement identifié par une analyse permettant de déterminer les espèces microbiennes, le mauvais antibiotique peut être prescrit et d’autres personnes peuvent être infectées donc la maladie est susceptible de se propager. D’autre part, les antibiotiques peuvent également provoquer des diarrhées (diarrhée associée aux antibiotiques) et favoriser le développement de germes pathogènes tels que Clostridium difficile. Pour finir, l’administration négligée ou inappropriée d’antibiotiques peut conduire à l’antibiorésistance. C’est pourquoi ces médicaments ne doivent être utilisés qu’avec parcimonie et de manière ciblée.

Tourista : comment prévenir la diarrhée du voyageur à l'étranger

La prudence et la prévention sont de mises

Il vaut mieux prévenir la tourista et ne pas attendre qu’une diarrhée arrive pour la traiter. Dans certains pays, il est recommandé de suivre certaines précautions, parmi les plus fréquentes on trouve :

  • éviter de consommer des produits alimentaires crus ou peu cuits ; surtout s’il s’agit de viande, de poisson ou de produits laitiers,
  • peler les fruits et les légumes,
  • ne boire l’eau que de bouteilles scellées,
  • éviter de manger des glaces ou des glaçons ou de boire des jus de fruits frais,
  • se laver régulièrement les mains.

 

Avant de partir en voyage, nous conseillons aussi de commencer à prendre des probiotiques ou des symbiotiques (c’est-à-dire une association de probiotiques et de prébiotiques). Comme les germes pathogènes diffèrent selon les destinations, il est recommandé de privilégier un produit contenant plusieurs souches bactériennes probiotiques. Elles pourront ainsi lutter contre les différents micro-organismes nocifs pour l’organisme. En outre, un nombre élevé de bactéries probiotiques favorise une colonisation durable des intestins contribuant alors à une protection à long terme contre les espèces pathogènes et au maintien d’une muqueuse intestinale saine.

Des probiotiques pour prévenir la tourista

Un probiotique spécialement conçu pour les voyageurs contenant 7 souches bactériennes scientifiquement testées a récemment été évalué. Ce probiotique contient une matrice composée de fibres alimentaires qui servent de nourriture aux bactéries. L’étude a été menée auprès de 264 voyageurs afin d’évaluer la capacité du produit à prévenir la tourista / la diarrhée et à réduire la gravité des symptômes chez les personnes qui souffraient déjà d’épisodes diarrhéiques.

Malgré le fait que de nombreux sujets aient voyagé dans des pays où le risque était plus élevé (50 % de risque d’avoir une diarrhée), seulement 12 % des sujets prenant le probiotique ont présenté des symptômes de diarrhée du voyageur. En Égypte, le pays où le risque d’avoir la diarrhée du voyageur est le plus élevé (≥ 80 %), plus de 90 % des voyageurs ont été protégés par le symbiotique. Par ailleurs, les troubles intestinaux préexistants (constipation, ballonnements, flatulences ou diarrhée) se sont améliorés chez 95 % des personnes concernées. Les principaux facteurs de réussite de ce symbiotique sont les suivants :

  • une sélection rigoureuse et spécifique de souches bactériennes (lactobacilles, bifidobactéries et lactocoques),
  • la garantie que ces souches agissent en harmonie,
  • et la stabilité de la formule même sous une grande chaleur, jusqu’à 40°C (ce qui n’est pas le cas de la plupart des produits probiotiques ne contenant qu’une seule souche).

 

Les résultats de cette étude montrent que la prise prophylactique de symbiotiques en voyage est clairement recommandée, notamment pour prévenir des complications telles que les troubles fonctionnels intestinaux.

 

OMNi-BiOTiC® VOYAGE : pour des vacances joyeuses et légères !

De nombreux voyageurs s’attendent à passer d’agréables vacances, mais des surprises désagréables les attendent aussi sous la forme d’agents pathogènes : plus de 50% des voyageurs doivent faire face à la diarrhée du voyageur, connue sous le nom de “tourista“, des mauvais souvenirs de vacances qui restent en mémoire !

Vous pouvez préparer votre intestin à un voyage et pour cela, les experts recommandent des symbiotiques multi-espèces. Passez des vacances joyeuses et légères grâce à OMNi-BiOTiC® VOYAGE et ses 7 souches bactériennes spécialement sélectionnées !

Une particularité exceptionnelle d’OMNi-BiOTiC® VOYAGE est la matrice dans laquelle les bactéries sont intégrées : les enzymes et les fibres augmentent considérablement l’activité des bactéries symbiotiques et garantissent leur survie dans le milieu hostile de l’intestin et du duodénum. Il n’y a aucun adjuvant chimique comme des capsules ou des enrobages.

En savoir plus sur OMNi-BiOTiC® VOYAGE

OMNi-BiOTiC_probiotique voyage

Sommaire

OMNi-BiOTiC®
Probiotiques - Pour le bien-être intestinal
OMNi-BiOTiC® 10 AAD
OMNi-BiOTiC® 10 AAD
dès 16,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® 6
OMNi-BiOTiC® 6
dès 43,00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® Actif
OMNi-BiOTiC® Actif
dès 43,00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® CAT & DOG
OMNi-BiOTiC® CAT & DOG
dès 31,50€
découvrir
OMNi-BiOTiC® COLONIZE
OMNi-BiOTiC® COLONIZE
dès 43,00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® FLORA plus+
OMNi-BiOTiC® FLORA plus+
dès 19,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® HETOX
OMNi-BiOTiC® HETOX
dès 79,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® metabolic
OMNi-BiOTiC® metabolic
dès 43,00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® METAtox
OMNi-BiOTiC® METAtox
dès 43,00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® PANDA
OMNi-BiOTiC® PANDA
dès 39,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® POWER
OMNi-BiOTiC® POWER
dès 43,00€
découvrir
OMNi-BiOTiC® Pro-Vi 5
OMNi-BiOTiC® Pro-Vi 5
dès 19,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® STRESS Repair
OMNi-BiOTiC® STRESS Repair
dès 10,95€
découvrir
OMNi-BiOTiC® VOYAGE
OMNi-BiOTiC® VOYAGE
dès 43,00€
découvrir